Terrain à vendre en Côte d’Ivoire

Les détails qui précèdent un achat de terrain en Côte d’Ivoire sont nombreux. Il convient de bien s’informer avant l’acquisition.

 

Liste des terrains à vendre en Côte d'Ivoire

Procédure de l’obtention d’un terrain en Côte D’Ivoire

Comme le dit le vieil adage « On est mieux que chez soi », on ne peut être bien que si l’on ne dispose de sa propre demeure. Cela est aussi valable même dans un pays étranger comme la Côte d’Ivoire. il existe dans ce cas  deux options : soit on achète une maison, soit on achète un terrain et on fait construire sa maison dessus. Dans les deux options, rien ne sert de s’engager à la va vite. En plus, comme vous êtes dans un pays étranger, tout doit répondre à des critères précis et à une sélection rigoureuse. Plusieurs points doivent être  vérifiés pour réussir l’achat : lotissement ou parcelle individuelle, naturel du sol, règles d’urbanisme, formalités etc.

 

Se confier à des professionnels

Lors de la recherche d’un terrain, le plus rassurant pour éviter les escrocs est de faire appel à des professionnels en immobilier. On peut par exemple faire appel à une agence immobilière de renom pour l’assistance. Il est facile d’en sélectionner sur internet ou on peut demander à des proches qui en connaissent. Les agents travaillant pour ces agences possèdent les compétences de faire les recherches nécessaires pour trouver le terrain à vendre en Côte d’Ivoir répondant aux besoins de leurs clients. Vous n’êtes pas contraintes à procéder directement à l’achat. Il est  possible de faire une visite sur le lieu et de demander à voir le propriétaire pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une escroquerie.

 

Les détails à vérifier

Une fois avoir présélectionné le terrain à acheter, certains détails à vérifier au crible s’ajoutent. D’abord, on doit s’assurer que le lot fait partie d’un lotissement qui a été constamment acquiescé par un arrêté du Ministère de la construction, du logement, de l’assainissement et de l’urbanisme. Pour en avoir la certitude, on peut demander à voir une copie dudit arrêté auprès du vendeur et viendra établir son authenticité auprès du ministère concerné. Pour ce qui est de l’autorité villageoise, cela peut être le chef ou le comité de gestion. L’acheteur peut également s’informer auprès de la préfecture territorialement compétente pour établir la légitimité de l’autorité villageoise avant d’acheter un terrain en Côte d’Ivoire. S’il s’agissait d’un terrain détenu en pleine propriété, l’acheteur doit quémander l’expertise d’un notaire qui fera une vérification de l’authenticité des actes afin de rédiger l’acte de vente et procéder à la mise à jour.

 

Les étapes qui suivent

L’acquéreur doit faire une demande de position foncière auprès des autorités compétentes pour se rassurer que le vendeur est vraiment le propriétaire du terrain. Pour s’assurer que le dossier technique du lot soit vraiment authentique, il est possible de se renseigner auprès dudit géomètre qui s’est occupé du terrain. Après toutes ces vérifications, on peut enfin procéder au paiement du prix du terrain et des frais de notabilité. Ensuite, on effectue une demande de l’ACD ou Arrêté de concession définitive au lieu d’un arrêté de concession provisoire en Côte d’Ivoire. Avant, pendant et après toutes ces étapes, le Service du guichet unique du foncier et de l’habitat (SGUFH) peut fournir toutes les informations qu’il faut sur des dispositions à prendre pour l’achat d’un terrain en Côte d’Ivoire.

 

Comparer